Influenzanet est un système permettant de surveiller l’activité des syndromes grippaux par internet. En savoir plus


Devenez acteur de la surveillance de la grippe et de la COVID-19

Login ou mot de passe oublié ?

La surveillance de la COVID-19 en France

Depuis la semaine 12 (semaine du 16 mars 2020), les différents réseaux en charge de la surveillance de la grippe se sont adaptés au suivi de la COVID-19. Cette surveillance est coordonnée par Santé publique France.

La surveillance épidémiologique

Les données actuelles de surveillance proviennent des consultations médicales de médecine générale et de pédiatrie en ville (réseau Sentinelles, SOS Médecins), des services d’urgences et de réanimation des hôpitaux, et des Ehpad.

En milieu communautaire, le réseau Sentinelles (Inserm-Sorbonne Université) en charge traditionnellement du suivi de la grippe (depuis 1984) a adapté sa surveillance au suivi spécifique de la COVID-19. Grâce à la participation volontaire et bénévole de médecins libéraux (généralistes et pédiatres), le réseau Sentinelles peut estimer chaque semaine le nombre de patients consultant ou télé-consultant pour une infection respiratoire aigüe (IRA) et estimer ainsi des incidences d’IRA en médecine générale dues au SARS-CoV-2 (COVID-19). La définition d’un cas d’IRA est déterminée par une apparition brutale de fièvre (ou une sensation de fièvre) et de signes respiratoires (comme la toux, un essoufflement ou une sensation d'oppression thoracique) chez un patient.

Les associations SOS Médecins, dans les zones géographiques qu'elles couvrent, permettent d'avoir les données de consultations réalisées 7j/7 et 24h/24 y compris durant les périodes de vacances scolaire et les jours fériés. Depuis le début de la surveillance, ils rapportent hebdomadairement le nombre d’actes médicaux pour suspicion de COVID-19.

Une surveillance spécifique des cas de COVID-19 survenus en collectivités de personnes âgées est également en place. Il permettra de suivre en temps réel le nombre de cas et de décès par COVID-19 en Ehpad.

A l’hôpital, la surveillance s’appuie le réseau hospitalier de services d’urgences (réseau Oscour). Il permet de suivre le nombre de passages aux urgences pour suspicion de COVID-19, le nombre d’hospitalisations, admissions en réanimation et sortie à domicile après passage aux urgences pour suspicion de COVID-19.

La surveillance virologique

Plusieurs moyens ont été mobilisés pour assurer la surveillance virologique de cette épidémie. Les laboratoires d’analyses biologiques de ville (réseau 3 Labos) et les laboratoires hospitaliers réalisent des tests chez les cas suspects, avec comme objectifs de suivre l’évolution de l’épidémie par le nombre de cas confirmés de COVID-19. Le Centre national de référence (CNR) des virus Influenza composé de l’Institut Pasteur de Paris (CNR Nord) et des Hospices civils de Lyon (CNR Sud) réalise une surveillance virologique et une caractérisation des souches virales de SARS-CoV-2 à partir des prélèvements réalisés par les médecins du réseau Sentinelles. Cette surveillance a pour objectif d’estimer la part des consultations pour infection respiratoire aigüe en médecine de ville liées au COVID-19 et la caractérisation permet de surveiller l’émergence potentielle de nouveaux variants.

La surveillance de la mortalité

Cette surveillance repose sur plusieurs sources de données :

  • Au niveau hospitalier, les hôpitaux susceptibles de recevoir des cas de COVID-19 rapportent chaque jour le nombre de nouveau décès enregistré;
  • En collectivité de personnes âgées, une application est actuellement en cours de développement pour mettre un suivi quotidien de la mortalité en lien avec le SARS-CoV-2.

Les autres sources de données sont le CépiDC de l’Inserm et les données de l’état civil. Cette dernière source, plus complète, permet d’estimer l’excès de mortalité lié à la COVID-19 quel que soit le lieu de décès (hôpital, Ehpad, domicile…) au niveau national, régional et départemental.

L’ensemble de ces données est colligé dans des points épidémiologiques, disponibles sur le site de Santé publique France.

Les données du réseau Sentinelles relatives à la COVID-19 peuvent être retrouvées ici.

GrippeNet.fr/COVIDnet.fr complète maintenant ces différents systèmes, en fournissant des données obtenues directement à partir de la population.

Pour plus d’informations sur les différents moyens de surveillance de la COVID-19 en France, consultez le dossier de Santé publique France.

INSERM SU
SPF

En partenariat avec : INRIA